Culture et psychotiques

Contacts

Association Ecole de Ville-Evrard
Dr Xavier Lallart, psychiatre
Alain Bellet, psychologue
alain.bellet(at)bbox.fr 
Tél. 06 60 67 20 35

Compte rendu
Compte rendu de la journée du 14 janvier 2014

©P.Cusse
eps ville evrard

Argument

Qu’est-ce que l’inscription dans une culture (ou, parfois, entre plusieurs cultures) offre au juste aux psychotiques ? Tout un courant de la pensée psychiatrique a longtemps tenu pour évident qu’il fallait non seulement comprendre les manifestations de la psychose en premier lieu dans le contexte de la culture des patients, mais même prendre appui sur les ressources dites «thérapeutiques» de cette culture pour les aider. N’est-ce pas, d’ailleurs, ce que nous faisons spontanément pour nous-mêmes ? Les malades étrangers, immigrés, exilés, etc..., n’y auraient-ils donc pas aussi droit ?

Mais les choses sont loin d’être aussi simples. D’une part, dans des situations postcoloniales de plus en plus complexes, les mutations imposées par la modernité aux cultures d’origine des patients sont souvent opaques aux cliniciens, au risque d’accroître les malentendus. D’autre part, rien ne prouve que les appuis que cherchent certains patients dans leur culture (d’origine, ou d’adoption) obéissent à un schéma général : leur subjectivité, au contraire, n’y est pas moins directement engagée dans sa singularité, voire son exception.

Le risque est donc grand de ré-enfermer les malades d’origine étrangère, ou à cheval sur plusieurs systèmes de références symboliques, dans une sorte d’étrangeté psychopathologique de convenance, voie de pacotille, sans les entendre. Mais comment les entendre ? De quels concepts disposons-nous pour penser l’entrelacement de leur(s) discours, de leur(s) imaginaire(s), de leur corps et des modalités inattendues de leur jouissance ? Et comment ces concepts nous permettent-ils d’évaluer les risques, et pas seulement les avantages, de toute intervention à visée thérapeutique mobilisant chez les patients une référence à la culture (ou au multiculturel) ?

Contributions

Compte-rendu de la journée Catherine Fressoz
Illustration: Philippe Cusse

Création : 27.10.2014
Mise à jour : 26.02.2015

Votre avis nous intéresse

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire

*




*
Pas de commentaire